L’Art Et L’Architecture Font Toujours Rayonner La France

Forbes | juin 15, 2018


France

Qui a dit que la France perdait son rang à l’international en matière d’influence ? La mondialisation et la complexité croissante des enjeux géopolitiques et économiques ne relèguent pas toujours notre pays derrière les grandes puissances. Au contraire. En misant en particulier sur son savoir-faire, certaines de ses traditions et son patrimoine artistique et culturel, la France reste attractive pour les investisseurs et séduit nombre de dirigeants étrangers.

Le politiste Joseph Nye aurait-il imaginé, lorsqu’il publiait, il y a bientôt trente ans, son ouvrage devenu célèbre, Bound to LeadThe Changing Nature of American Power, que son concept de soft power allait autant s’élargir ? Certes, il parlait déjà de culture. Mais depuis la fin de la guerre froide, l’acception de cette notion a pris une ampleur inattendue.

La France l’a bien compris. Puissance économique moyenne, elle mise sur ses richesses culturelles et artistiques pour faire sa promotion à l’international. Le mépris affiché, et assumé, du président des États-Unis en matière de culture, de recherche et d’éducation, comme le montre son retrait de l’Unesco, nous est finalement profitable. Trump ne croit pas au soft power et mise sur tout sur le hard power… avec l’isolement comme rançon.

 

[…]

Lire l'intégralité de l'article