Mondial 2022 : place au Qatar

Les Echos | septembre 25, 2018


Le Mondial 2018 de football vient de s’achever. Tous les regards se tournent désormais vers le Qatar, désigné par la Fédération internationale de football association (FIFA) comme pays organisateur du prochain opus, en 2022. Cette compétition est son grand défi pour les années à venir. En sortira-t-il gagnant ? De nombreux indices vont dans ce sens.

À tous points de vue, la Coupe du monde 2022 sera hors normes. D’abord, elle aura lieu non pas en été, mais juste avant l’hiver, du 21 novembre au 18 décembre, chaleur oblige. Cela aura pour conséquence le bouleversement des calendriers des clubs et des compétitions continentales pour les 32 – sans doute pas encore 48 – équipes nationales engagées. Ensuite, il faudra être opérationnel sur le plan de l’accueil et de l’organisation. La pression est immense mais l’émirat affirme d’ores et déjà qu’il sera prêt dès la fin 2020. Ce teasing est destiné à discréditer les tentatives de bad buzz émanant des rivaux du Qatar dans la région, mais aussi les critiques en provenance des observateurs – nations, médias, ONG, etc. –suspicieux quant au choix de l’émirat pour 2022 […]

 

Lire l'intégralité de l'article